Sécurité

On le constate trop souvent, la sécurité informatique est négligée par la plupart des utilisateurs de la Toile.
Le facteur humain est le principal point faible. L’internaute lambda ignore généralement les risques et les moyens de s’en prémunir. Pourtant, des règles simples permettent de contenir la menace.
Comment expliquer que Monsieur Tout-le-Monde demeure à ce point inconscient des enjeux et ignorant des mesures de sauvegarde nécessaires ?
La réponse fait intervenir quelques éléments de psychologie. La familiarité engendre l’excès de confiance, voire l’inconscience.
Le conducteur d’un véhicule automobile prend rapidement de l’assurance après ses premières expériences de conduite. Insidieusement, il commence à présumer de ses capacités et oublie les risques qu’il peut prendre au volant. De plus, le fait qu’il ne lui arrive pas d’accident majeur le conforte dans sa certitude de tout maîtriser. Ajoutons encore qu’aujourd’hui rares sont les automobilistes qui comprennent réellement la mécanique qu’ils ont entre les mains. Ils peuvent se prendre pour des pilotes émérites, alors que c’est une technologie bien conçue qui les sauve souvent à leur insu…
Le parallèle est évident avec l’usage de l’informatique par des novices. Novices, nous l’avons, bien entendu, tous été un jour… il faut bien commencer ! D’aucuns diront qu’une certaine paresse intellectuelle est à mettre en cause dans le chef de l’utilisateur moyen. Quand certains fournissent l’effort de compulser des fiches techniques, la plupart préfèrent s’adonner aux joies sans états d’âmes du « chat »… Voire ! Sans être faux, c’est sans doute méconnaître la responsabilité du marketing qui, à longueur de slogans publicitaires, conditionne le consommateur à ne pas trop réfléchir, et lui fait accroire qu’à notre époque bénie la technologie s’utilise sans effort ni contrainte. Simplement, la majorité ne cherche pas plus à comprendre le fonctionnement d’un PC et du Net que la mécanique automobile et le pilotage. Que celui qui sait démonter le moteur de son bolide lève le doigt ! Il faut dire que les ordinateurs actuels (comme les voitures) ne nécessitent pas de grandes compétences techniques pour être pris en main. Tout a été conçu pour faciliter la vie de l’utilisateur ; pas besoin de potasser un volumineux manuel pour lancer la machine. Aussi se prend-on vite pour un virtuose du clavier. Jusqu’à la brutale sortie de route… Car derrière l’interface graphique ludique et l’ergonomie bien pensée se dissimulent toujours de complexes et fragiles rouages. L’ignorer peut se payer « cash » mais, contrairement à l’accident de voiture, l’incident informatique est souvent insidieusement peu spectaculaire. Les dégâts ne sont pas systématiquement apparents et immédiats.
Tout ce préambule pour vous dire que quelques règles faciles à mettre en oeuvre peuvent vous protéger.

1. Utilisez des mots de passe de qualité ;
2. implémentez régulièrement les mises à jour du système d’exploitation et des logiciels (bureautique, navigateur, antivirus, pare-feu…) ;
3. effectuez des sauvegardes de données régulières ;
4. n’utilisez pas un compte administrateur pour naviguer sur le Web ;
5. ne cliquez pas trop vite sur des liens ;
6. désactivez les composants ActiveX et JavaScript s’ils ne sont pas absolument nécessaires ;
7. soyez vigilants avant d’ouvrir des pièces jointes à un e-mail, car elles colportent souvent des codes malveillants ;
8. maîtrisez la diffusion d’informations personnelles ;
9. soyez prudents : la Toile est une ville peuplée d’inconnus ;
10. ne relayez jamais des canulars.

Alors, à bon entendeur…

À bientôt, ici même ou AFK.